Image MBAYEN René -

MBAYEN René -

Justice institutionnelle

René Mbayen (Atangana-eteme-emeran) est maintenu à son poste par les actionnaires lors de la privatisation de la CAMSHIP en 1991. La CLGG s’impose comme entreprise spécialisée dans le transport maritime, la logistique et le service maritime. La CAMSHIP est baptisée CLGG en 1997.

René Mbayen à la tête de la société GULFIN

René Mbayen dirige GULFIN depuis son siège au Centre des Affaires Maritimes de Douala. Tous les produits de la marque GULFIN sont distribués dans ses stations-service. AGIR, SOFIMAR et d'autres privés nationaux constituent les principaux actionnaires de GULFIN. René Mbayen dirige la société GULFIN depuis l'année 2009.

Sa carrière d’économiste au niveau international

À partir de 1962, René Mbayen continue sa formation universitaire à Bordeaux et à Paris. René Mbayen a vu le jour au Cameroun, à Sagbayeme, en 1943. L'économiste fait ses études secondaires à Yaoundé, la capitale.

Un des spécialistes en sciences économiques les plus reconnus dans son pays

L'UCAM, l’Union des Consignataires et Armateurs du Cameroun le recense dans la liste de ses membres incontournables. Protagoniste de la sphère économique au Cameroun, René Mbayen s'associe aux pouvoirs publics pour le développement de son pays. La CCIMA, Chambre de Commerce, d’Industrie, des Mines et de l’Artisanat du Cameroun élit l'économiste comme son consulaire. René Mbayen fait partie du GICAM, Groupement inter-patronal.

Les premières expériences dans le monde professionnel de René Mbayen

René Mbayen occupe à la Société Nationale d'Investissement les postes de sous-directeur et de Directeur des Opérations et du Contrôle. À la fin des années 60, il est stagiaire auprès de groupes bancaires comme le Crédit Commercial de France à Paris. Tout au long de son cursus universitaire, le futur PDG fait de nombreux stages dans de grands groupes français. Honeywell Bull embauche René Mbayen en tant que contrôleur budgétaire.